Promouvoir un nouveau leadership de l’intelligence sociale et du lien social...

Leadership Lien social

Un mouvement irrépressible est à l'œuvre : il touche sans distinction les sphères économiques, sociales et politiques.

La révolution numérique sert de catalyseur à de profondes mutations de l’intelligence sociale et du lien social.  Mais ce n’est pas leur cause profonde.

Car l’intelligence sociale et le lien social constituent la trame profonde des sociétés humaines.

Elles jouent un rôle déterminant dans les stades successifs de leurs évolutions adaptatives, dans un mouvement dialectique qui associe sans cesse facteurs de développement et risque de chaos.

D’un côté, les aspirations à la liberté, à la pleine expression individuelle, à la promotion des différences et des singularités, à l’émancipation de tous et de chacun.

De l’autre, les tentations de l’individualisme, du narcissisme, du tribalisme, du repli identitaire, du conflit érigé en système et des désordres montant tous contre tous.

Et en arbitre, les capacités d’empathie, de dialogue, de compréhension, de coopération, de don et contre-don, de solidarité, d’éthique individuelle et collective.

Tous ces puissants ressorts de l’humain constituent, à l’échelle locale ou globale, les facteurs agonistes et antagonistes du contrat social, que viennent amplifier, contrarier, exacerber ou au contraire réguler, les mutations de l’intelligence sociale et du lien social.

Celles-ci peuvent être, soit subies -c'est la pente vers l’impuissance et le chaos, soit assimilées dans la conscience et l'action collective -c'est la voie du développement et du progrès. 

Dans un monde où le niveau de complexité croît de façon exponentielle aux avancées technologiques, au maillage horizontal des liens sociaux, à l’imbrication des systèmes d’échanges et de décision, quelles sont les principales ressources à notre disposition ?

Il y en a au moins 3 principales : le leadership, l’innovation sociale, l’intelligence collective.

Mais c’est in fine la nature et la qualité du leadership, individuel ou collectif, local ou global, qui détermine la capacité d’organisation et de mise en œuvre de toutes ces ressources.

Cette question du leadership est d’autant plus critique qu’il s’agit également d’organiser une forme de renversement de relation entre le citoyen-usager et le pouvoir, où l’acceptabilité sociale et le consentement éclairé participent, autant que les processus démocratiques traditionnels, à l’élaboration et à la défense de l’intérêt général…

Nous faisons donc face à un immense enjeu de leadership individuel et collectif, consubstantiel au chantier de rénovation du contrat social : vaincre la complexité, l'entropie et les facteurs de chaos, et dessiner les territoires de progrès sans lesquels nos sociétés s'effondreront.

Comment ?

Créer du sens commun, développer la culture d'innovation permettant de projeter demain, mobiliser toutes les formes d'intelligence collective, susciter de nouvelles aspirations d'engagement social et citoyen…

Pour un nouveau leadership de l’intelligence sociale et du lien social !

Stéphane Demarquette

Innovation, Transformation, Performance humaine et sociale

Afin de personnaliser votre navigation et d'analyser le traffic, ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation et notre politique de confidentialité.